J17-18 voyage Japon – exploration de Shibuya

J17-18 voyage Japon – exploration de Shibuya

Après avoir vécu à deux cents à l’heure ces derniers temps, je décide de vivre doucement ces deux prochains jours, avant de commencer mon stage d’externe en médecine à Tokyo… Il me prend l’envie soudaine d’explorer Shibuya, quartier du shopping par excellence, de fond en comble. C’est parti pour la visite !!

map shibuya

Découverte de Shibuya et shopping !!

J17 commence par une bonne grasse-matinée, suivie d’un peu de travail pour préparer mon stage. Une fois l’heure du déjeuner arrivée, je décide de partir à Shibuya jouer ma fashionista et faire un peu de shopping.

A la sortie de la station JR de Shibuya, je n’échappe pas à la traditionnelle photo touristique de la statue d’Hachiko, symbole du quartier.

hachiko

Hachiko, c’est une chien renommé au Japon. Il appartenait à un professeur de l’université de Tokyo. Chaque jour, Hachiko accompagnait son maître à la gare de Shibuya, et chaque soir, revenait tout seul à la gare l’attendre et rentrait avec lui. Le 21 mai 1925, le professeur décède sur son lieu de travail. Hachiko continuera de venir à la gare tous les jours, à l’heure précise du train qui devait ramener son maître, pendant presque dix ans, jusqu’à sa propre mort le 8 mars 1935. Sa loyauté avait à l’époque été rapportée dans les journaux et est devenue célèbre dans tout le Japon…

shibuya carrefour

shibuya carrefour est

shibuya carrefour nord

tour 109

disney store

shibuya disney store

shibuya disneystore

shibuya buildings

shibuya balade

ttttttshibuya facade  shibuya tower records

Avant de rentrer, les bras un peu chargés de paquets, je m’arrête au restaurant « Alice café » à Yurakucho pour prendre mon dîner, avant de retrouver mon lit douillet… Restaurant italien avec des pâtes délicieuses et des desserts à tomber ! Je conseille !

alice cafe

tttttttgateau pates

Shibuya by night

En ce J18, je retrouve ma deuxième correspondante japonaise à Yokohama. Je n’ai pas voulu sortir mon appareil photo ce jour là, pour que nous puissions apprendre à nous connaître tranquillement. Après un bon déjeuner, quelques heures de karaoke et une bonne glace dans un café, nous nous quittons vers 17h. Je file donc vers Shibuya, ce quartier m’a tellement marquée la veille que j’ai envie de finir de l’explorer, et de profiter du paysage nocturne. Après quelques dizaines de minutes de transport, me voilà de retours !

Ce quartier est vraiment incroyable ! Les buildings collectionnent les étages, les magasins restent ouvert très très tard (et pour certains ne ferment même pas de la nuit ), et toutes les rues sont bondées de monde à n’importe quelle heure du jour et de la nuit ! C’est très vivant, plein de bruits avec tous ses employés hurlant dans des hauts-parleurs (ou sans!) pour attirer les clients. Une fois le soleil couché, les lumières scintillent dans tous les coins, illuminant des enseignes pour des magasins et restaurants cachés dans les étages des immeubles, toujours plus haut pour gagner toujours plus de place…

C’est lors de cette balade nocturne que je sentirai subitement un frisson me parcourir d’émotion : là, en ce J18 de voyage, perdue dans Shibuya by night, à la veille de mon stage à l’hôpital, je réalise enfin : je suis bel et bien au Japon, et je me prends une sacrée claque… J’ai beau avoir passé des heures et des heures de lecture et de surf sur le net, une image et des mots sont très loin de représenter ce que l’on ressent réellement quand on débarque au Japon…

Et quand tu réalises, tu te sens tout petit, et en même temps invincible… Un vrai Kirikou !

tour 109 nuit

shibuya balade nuit

shibuya night

shibuya quartier nuit

shibuya nuit

shibuya quartier

fleuriste

Il est maintenant l’heure de rentrer… Demain, je commence mon stage à l’hôpital, il faut que je sois en forme !

Les aventures de la journée : tremblement de terre !

J’ai vécu :

  • mon premier tremblement de terre !!! C’était le matin du J17, lorsque j’étais installée à mon bureau dans ma chambre pour faire des papiers. Ça n’a pas été très fort ni très long, une dizaine de secondes je pense. L’impression est difficile à retranscrire, mais l’image qui illustre le mieux est la sensation d’être sur un bateau en mer agitée : une impression d’avoir ses pieds sur une vague… Les objets ont un peu bougé, et le temps que je réalise ce qui se passait et que je me pose la question si oui, ou non, je devais me cacher sous mon bureau, le tangage était terminé… Ouf !

J’ai remarqué :

  •  la petite navette pour la gare de Shibuya à l’effigie de Hachiko ! Parce que le japonais sont tous restés de grands enfants, on trouve un peu partout et sur tout des petits personnages et mascottes « kawaii » dis « mignons ». Ce bus n’y échappe pas !

tttttttttbus hachi bus hachi face

  • Les toilettes japonaises qui débarquent tout droit du futur !!! Je ne pense pas vous en avoir parlé avant, grave erreur ! Vous ne trouverez plus que ce genre de sièges au Japon, avec les options minimales ici présentes. Ce sont en fait des jets d’eau pour se laver le popotin, ainsi qu’une option « bruitage » pour couvrir les sons disgracieux et se soulager sans rougir. Je peux vous dire que les japonaises usent et abusent de ce bouton !toilettes

Mots clés qui ont amené à lire cet article du carnet :

  • anything

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge