J37 voyage Japon – Parc de Ueno et bars à thème

J37 voyage Japon – Parc de Ueno et bars à thème

En ce 37ème jour au Japon, il fait moche… Ça tombe bien, ce matin j’ai du travail à faire pour mon stage : étude et critique d’un article médical et préparation d’une présentation power-point orale pour valider la fin du stage… Ce n’est qu’après le déjeuner que je chausse mes baskets et file terminer la visite du quartier de Ueno, commencée hier.

plan ueno

Plan des visites du quartier

Balade autours de l’étang Shinobazu

ueno koen allee

Je commence ma balade par l’étang Shinobazu, situé au sud ouest du grand parc de Ueno. L’une de ses parties est entièrement recouverte de lotus, qui en plein été, cachent totalement la surface de l’eau. On peut en faire le tour, en traversant les différentes parties de l’étang par le petit temple Bentendo, construit en son centre et dédié à la déesse Benten. Cette déesse de la richesse, du bonheur, de la sagesse et de la musique (oui tout ça), est à l’origine la personnification d’une rivière. Beaucoup des temples qui lui sont dédiés sont donc construits à côté de sources, d’étangs ou de rivières.

ueno koen panoramique

ueno lotus

ueno koen

ueno vue parc

ueno fleur

La partie ouest de l’étang Shinobazu est quant à elle dédié aux bateaux et pédalos. En ce dimanche, le temps étant très couvert et venteux, tous restent amarrés aux rives. Mais j’imagine bien comme ça doit être jolie de voir tous ces cygnes colorés peupler l’étang.

ueno koen pedalos

 

ueno koen vue

shitamachi chat

A la fin de mon tour, je m’installe sur des marches pour écouter un groupe de musiciens qui se produisait dans la rue. Un gros matou roux est venu s’installer pour roupiller contre ma voisine… Kawaii ne (かわいい ね)?

Musée Shitamachi : un saut dans l’histoire du quartier !

shitamachi musee

Le musée Shitamachi est situé sur la berge de l’étang Shinobazu, à l’extrême sud du parc de Ueno. Il est consacré à la culture traditionnelle du quartier Shitamachi, dont une partie recouvrait les actuels quartiers de Ueno et Asakusa. C’est un petit musée sans prétention, mais vraiment très intéressant.

Au rez-de-chaussé, il y a une reconstitution d’une rue du quartier à l’époque Edo. Il est possible d’entrer dans une maison traditionnelle où tout est ludique : on peut ouvrir les tiroirs, faire coulisser les portes et découvrir les petits détails de mise en scène. Il y a aussi un cordonnier fabriquant de geta, une confiserie…

shitamachi maison

aaaaaaashitamachi rue   shitamachi cuisine

shitamachi puit

 

shitamachi magasin jeux

shitamachi jouets

shitamachi photos

A l’étage, les photos étaient malheureusement interdites. Il y a des jouets anciens mis à disposition des visiteurs : ils peuvent ainsi essayer de comprendre leur fonctionnement et les secrets de leurs mécanismes… On découvre aussi des objets de toute sorte : des cartes, des accessoires, des ustensiles de cuisine, des poupées, des journaux, etc. Il y avait une magnifique maquette d’une maison de thé, avec des poupées geishas en action dans chacunes des pièces : aux bains, dans leurs chambres, les couloirs ou les jardins…

image wikipedia

Ce petit musée est vraiment une parfait pour une balade dans le Tokyo de l’aire Edo et pour découvrir la vie du quartier de Ueno. Coup de Cœur !

Le Japon populaire à Ameyoko Arcade !

ameyoko allee

Après la visite du musée, je traverse quelques rues pour me retrouver à Ameyoko Arcade. C’est une longue rue, à l’allure de marché, situé le long et sous la voie ferrée, entre les gares de Ueno et Okachimachi. Son nom viendrait de « Ameya Yokocho » qui signifie « allée des marchands de bonbons », du fait que beaucoup étaient installés là à l’époque. « Ame » fait aussi référence à « Américain », puisque la vente au marché noir de beaucoup de produits américains avait lieu ici durant les années qui suivirent la Seconde Guerre Mondiale…

Aujourd’hui, on trouve à Ameyoko beaucoup de stands de nourriture, mais aussi des vêtements, des souvenirs en tout genre, des cosmétiques, des sacs, bref. C’est un grand marché entouré de magasins. Un endroit très vivant parfait pour se balader après une journée de visites !

ameyoko arcade

ameyoko entree

ameyoko pont

ameyoko restaurant

Un Isakaya dans lequel nous avons pris l’apéro un soir avec une amie !

ameyoko rue

Et forcément, Japon oblige, Ameyoko compte aussi une salle d’Arcade. Et, Ô Malheur, il y avait une borne de UFO catcheur ( machine à pinces ) avec des Tsum Tsum, la grande mode au Japon ! Ce sont les personnages de Disney dans un design rond et kawaii, le but étant de les empiler… Me voilà accro !

arcade ameyoko

arcade tsum tsum

Après m’être délestée de quelques centaines de yens, il est temps de rentrer me préparer pour la soirée : j’ai rendez-vous avec une amie française pour tester le concept de Bars/Restaurants à Thème !!

 Soirée à découvrir les restaurants/bars à Thème à Ginza

Nous voilà donc parties dans le quartier de Ginza : direction le Alice Café. J’avais pris l’adresse et un plan avec moi, aussi nous trouvons facilement l’entrée du restaurant, qui se situe en fait dans un étage d’un immeuble. A peine entré, on est déjà plongé dans l’univers d’Alice au Pays des Merveilles, avec une réception installée entre les pages géantes du livre !

alice cafe ginza

alice cafe decor

Dans la salle de restaurant, tout est magnifiquement décoré et mis en scène. Des cartes au plafond, des jeux de miroirs, des banquettes cosys et des lampes géantes rappellent parfaitement le livre de Lewis Caroll, dans les moindres détails…

alice cafe restaurant

aaaalice menu boissons  alice carte

Voici les cartes en pop up : boissons à gauche, menu à droite. Hyper ludique et détaillé ! Ça invite à commander, non ?

aalice toasts  alice sauces

alice chenille

En plat principal, je commande des maki à l’avocat, servis en forme de chenille. Un régal !! Et en dessert, je me laisse tenter par une coupe de glace et fruits « Chat du Cheshire », dont les empreintes des pattes en chocolat ornaient le bord de l’assiette.

alice dessert

alice ginza

Dans le restaurant, les serveurs étaient bien entendu déguisés. Il y avait un lapin blanc très chic, et une jolie Alice. Avant de partir, nous lui demandons une petite photo : elle se prend au jeu et nous fait une jolie pose !

Après ce bon repas, nous nous dirigeons vers le Vampire Café, pour prendre un verre. Là encore, le Bar-Restaurant est situé dans les étages d’un immeuble. En arrivant, le ton est donné : des rideaux rouges, des crucifix, des crânes et des candélabres décorent les lieux. On se croirait vraiment dans une crypte ou le manoir d’un vampire…

vampire cafe decor

vampire cafe carte plats

vampire cafe carte

Les cartes sont là aussi originales. Nous commandons donc des cocktails Dracula ! Assez costauds, mais originaux !

aaaaa vampire cafe cocktail  vampire cafe boisson

Nous ressortons de notre expérience ravies. A noter cependant que dans ce genre de Bar/Restaurant à thème, il y a souvent un minimum à commander ! Au Alice Café, il fallait commander au minimum une boisson et un plat, ce qui n’était pas un problème étant donné que nous y allions pour dîner. Mais au Vampire Café, c’était pareil ! Obligation de commander un plat pour être installé ! Nous avons donc expliqué à la réception en arrivant que nous avions déjà dîner. Après un rapide appel à son supérieur, la serveuse a finalement accepté de nous laisser boire seulement un verre. Par contre, nous avons senti qu’il ne fallait pas que l’on traine ! A peine nos verres terminés, elle nous amenait la facture et nous demandait de payer !!

Ce concept japonais est toutefois très amusant pour passer une soirée entre amis. Je suis impatiente d’en tester d’autres !!

2 commentaires

  • Le marché d’Ameyoko je peux y passer des heures à chaque fois, entre ses couleurs flashy et son ambiance général c’est le top. Le Alice Restaurant est vraiment sympa, par contre je n’avais pas trop accroché avec le Vampire Cafe …

    Répondre
    • Les restaurants et bars à thème, c’est vraiment chouette pour passer une soirée originale ! Je n’ai malheureusement pas pu en revisiter beaucoup cette année… (malgré que ma liste était bien longue, grâce à tes articles d’ailleurs ! 😉 ). Notamment le restaurant Ninja. Encore une excuse pour le 3ème voyage ! ^^

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge