J46 voyage Japon – Nikko et Asakusa de nuit

J46 voyage Japon – Nikko et Asakusa de nuit

Aujourd’hui, je quitte finalement un peu la capitale, direction Nikko ! Petite ville située à 140 km au nord de Tokyo, aux pieds de montagnes, Nikko possède de magnifiques temples inscrits au Patrimoine Mondial de l’Unesco. C’est donc très tôt dans la matinée, prête à en prendre plein la vue que je quitte ma chambre…

carte nikko

A Nikko, le sanctuaire Toshogu au petit matin…

Après deux heures de train, j’arrive de bonne heure à la gare de Nikko. Là, je prends un bus, ou plutôt une navette spéciale qui relie la gare au parc de Nikko où se situent les temples renommés de la ville. Une petite vingtaine de minutes plus tard, je suis devant l’entrée des temples. Ils sont entourés d’une forêt de pins, dans la montagne. Le cadre laisse rêveur…

nikko torii

Ishidori, le Torii marquant l’entrée du sancutaire Tosho-gu

nikko mochi Il n’y a pas encore beaucoup de touristes, à mon grand bonheur. Je fais une petite pause collation (un mochi au matcha vendu à l’entrée du temple Toshogu) et me lance dans la visite.

Le sanctuaire Tosho-gu a été construit en 1617 par le shogun Tokugawa Hidetada en l’honneur de son père Tokugawa Ieyasu.

nikko pagode

La pagode Gojunoto

 Rien à voir avec les sanctuaire habituels, tous ceux que j’ai déjà visité jusque là, où la couleur rouge prédomine en toute sobriété. Le Tosho-gu à Nikko est très ornementé, coloré, recouvert par endroit de feuilles d’or contrastant à côté de peintures planches. La foultitude de détails est très impressionnante.

aaaelephant temple nikko toshogu nikko

nikko temple

aaatoshogu elephant  nikko sushi

nikko lanterne

nikko toshogu

Le Tosho-gu de Nikko est constitué de plusieurs espaces. Après les bâtiments principaux, on peut prendre un sentier dans la forêt qui mène au tombeau d’Ieyasu Tokugawa. La porte qui mène au chemin est surmontée d’une sculpture très connue : le chat dormeur.

chat

nikko chemin foret

Une autre sculpture renommée au Japon est visible au Toshogu : les Singes de la Sagesse. Ils sont au nombre de trois. Chacun se recouvre une partie du visage avec les mains : l’un se couvre la bouche, l’autre les yeux, et le derniers les oreilles. C’est un symbole d’origine chinoise dont les premières traces remontent à Confucius (plusieurs siècles avant J.C. ), et qui représentent une maxime : « ne rien dire, ne rien voir, ne rien entendre ». Depuis de multiples interprétations sont nées.

singes sagesse

Ma visite du premier temple de Nikko est terminée. Je rejoins les autres temples du parc.

 Balade du Futarasan-jinja au Taiyu-in

A côté du Tosho-gu se trouvent les sanctuaires Futarasan-Jinja et Taiyu-in.

Le Futarasan-jinja est un sanctuaire dédié aux dieux incarnant les montagnes environnantes.

nikko futarasan jinja

Le Taiyu-in, quant à lui, est le mausolée du troisième shogun Tokugawa, Tokugawa Iemitsu, le petit fils de Ieyasu, en la mémoire duquel le Tosho-gu a été érigé. Ce temple possède le même style que le Toshogu, et est similaire dans la décoration, les détails et les ornements, tout en restant tout de même plus modeste, devant le grand respect qu’avait Iemitsu pour son grand-père.

nikko taiyu temple

aaaaataiyu temple  nikko taiyu

La visite du dernier temple, le Rinno-ji, est très rapide : il est en totale rénovation. Complètement démonté et recouvert de bâches, il est tout simplement non visitable. Un petit circuit couvert est toutefois organisé pour permettre aux visiteurs de découvrir les trésors que renferme ce temple habituellement, avec un moine qui effectue la visite guidée (en japonais bien sûr… ).

En début d’après midi, après un déjeuner rapide, je décidé de profiter un peu de la ville de Nikko : petite balade du côté de la rivière, où je fini par tomber sur un sentier bordé de jolies statues. Sur le chemin du retour, je passe devant le célèbre pont de Nikko, le Shinkyo : il fait partie du Futarasan Jinja et daterait du 14ème siècle.

balade nikko

chemin nikko

pont nikko

Ma visite de Nikko se termine. Il est temps de rentrer à Tokyo !

plan Nikko

Le magnifique Senjo-ji à Asakusa de nuit…

Après avoir bien dormi pendant la quasi-totalité du trajet de retour vers Tokyo, je suis en forme lorsque je descend du Shinkansen. Il fait déjà nuit. J’ai donc l’idée de retourner à Asakusa, et de me balader au Senjo-ji de nuit. L’ambiance est vraiment différente une fois les hordes de touristes parties, et les lumières allumées sur les façades des bâtiments. Je profite du calme du lieu tranquillement avant de rentrer.

kaminarimon nuit

pagode nuit asakusa

statue asakusa

temple asakusa nuit

asakusa skytree nuit

La Sky Tree visible depuis le temple

asakusa temple nuit

asakusa nuit

Petites photos de fin de journée…

Pendant ma balade dans Nikko, je suis tombée sur ce vendeur de boissons : un Neko-Bus (petits clin d’oeil aux fans du studio Ghibli ! )

neko bus

Petite photo du Shinkansen… il est beau, non ?

shinkansen

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge