J6 voyage Japon : Higashiyama, sur le chemin de la philosophie

J6 voyage Japon : Higashiyama, sur le chemin de la philosophie

En cette belle journée ensoleillée, j’ai décidé d’explorer le nord-est de Kyoto, le quartier d’Higashiyama, et de partir à la découverte du chemin de la Philosophie… Confortablement installée sur ma bicyclette, c’est parti pour un tour !!!

carte chemin de la philosophie

Carte originale provenant du site de l’office du tourisme, le JNTO.

L’aventure de la journée : avoir sa traduction du Permis de Conduire !!!

Je vous en avais parlé en début de voyage, j’avais prévu de faire traduire mon permis de conduire français à Kyoto. Malheureusement, l’agence de la JAF de Kyoto n’étais plus habilitée à fournir les traductions depuis peu au moment de ma visite, il me fallait donc me rendre dans la banlieue d’Osaka. Et c’est justement aujourd’hui que j’ai décidé d’aller à Ibaraki pour enfin faire traduire mon permis !

Une fois arrivée à la Japan Automobile Federation, j’ai donné mon permis français à l’officier, mon formulaire de demande correctement rempli et me suis allégée de 3000 Yens. L’officier m’invite à patienter, 30 minutes me dit-il. Zut, ce n’est pas suffisant pour m’autoriser un saut dans le centre d’Osaka en attendant. Je m’installe donc gentiment dans un coin pour lire. A peine 15 minutes plus tard, l’officier me rappelle : ma traduction est prête ! En moins d’un quart d’heure, j’avais mon précieux papiers m’autorisant à conduire au Japon !!

Franchement, je conseillerais donc à n’importe qui de faire faire cette traduction si l’occasion se présente. Le service japonais est top, ça va très vite ! Si vous voulez quelques infos de plus sur la conduite au Japon, c’est par ici !

Première étape dans le quartier d’Higashiyama: le Ginkaku-ji ou pavillon d’argent.

Revenue de cette petite expédition, je décide de louer un vélo pour me rendre au Ginkaku-ji, le pavillon d’argent, situé au nord-est de Kyoto, dans le quartier d’Higashiyama.

philosophie-bicyclette

Confortablement installée sur ma monture, j’ai ainsi pû profiter du paysage Kyotoïte et de l’ambiance de la ville. Il faut dire que Kyoto est relativement plate, les trottoirs sont larges et les japonais habitués à faire avec les vélos sur la chaussée : l’endroit est donc idéal pour pédaler toute la journée. De plus, les bicyclettes de ville  japonaises sont plutôt confortables, et bien pratiques de part leurs équipements : panier à l’avant, « porte parapluie » à l’arrière.

Après avoir traversé la ville, j’arrive au Ginkaku-ji. Ce temple magnifique est lui aussi inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Le pavillon fut construit en 1489 sur le modèle du pavillon d’or, le Kinkaku-ji, par le Shogun de l’époque dans l’idée de s’en faire une résidence secondaire. Il ne fût cependant pas recouvert de feuilles d’argent, contrairement à ce qui était prévu à l’origine.

philosophie-ginkakuji-temple

philosophie-pavillon

philosophie-ginkakuji

  philosophie-jardin

Le pavillon est accolé à un jardin sec représentant un volcan et la mer. Puis le parcours de la visite nous emmène vers la colline attenante au temple, d’où l’on peut observer l’est de Kyoto d’en haut…philosophie-vue

Le chemin de la Philosophie, promenade tranquille …

J’emprunte ensuite le fameux Chemin de la Philosophie. C’est un petit chemin en bord de canal, partant vers le sud depuis le Ginkaku-ji. Il tient son nom d’un philosophe japonais, Nishida Kitaro, qui avait l’habitude de flâner là pour méditer…

Malgré la belle journée ensoleillée, l’endroit est vide, pas un touriste à l’horizon. C’est donc seule et tranquille que je profite du lieu, rencontrant en chemin quelques chats endormis, connus pour peupler les environs.

    philosophie-chats

philosophie-chat

philosphie-rivière

philosophie-chemin

philosophie-fleurs

Le Nanzen-ji : un temple immense, serein, reposant…

A la fin du chemin du Philosophe, je gare mon vélo au Nanzen-ji. Ce complexe de temples qui est en fait un grand monastère, a été construit en 1264 à la demande de l’empereur. Il était tellement passionné par la philosophie zen qu’il souhaita transformer sa villa en temple.

Le lieu est juste sublime. Nous entrons par une porte immense et impressionnante. Il y a de sublimes jardins à visiter. Et avec un peu de chance, on peut croiser des jeunes japonaises (et une petite Sushi ! ) en yukata !

philosophie-ninzan-sushi philosophie-ninzan-sec

philosophie-ninzanji-sec

philosophie-ninzanji-temple

philosophie-ninzanji-balade

philosophie-ninzan-jardin

 

 philosophie-ninzan-balade

philosophie-ninzanji

  philosophie-ninzan-etang

philosophie-yukata

Balade dans Gion et les galeries pour finir la journée…

Après le calme des temples et du chemin du Philosophe, je remonte en selle et me rend dans le quartier de Gion, quartier ancien et traditionnel de Kyoto. Je flâne et passe de rue en rue au gré de mes envies. Je rejoins progressivement les galeries commerçantes couvertes de Shinkyogoku et Teramachi, où je fini la journée par un peu de shopping.

philosophie-gion-rue

philosophie-gion-maison

philosophie-rivière

philosophie-rivière-maison

 philosophie-gion

philosophie-teramachi

philosophie-shitomichi

philosophie-donuts

Bilan de la 6ème journée !

J’ai testé :

  • Le chou à la glace d’Higashiyama. Vendus en face de l’entrée du Ginkaku-ji, sous le soleil de plomb et de part mon estomac vide, je me suis laissée tentée… Il s’agit simplement d’un chou farci de glace au thé vert. Rien de bien extraordinaire comme ça, mais c’était délicieux !

philosophie-beignetphilosophie-beignet-glace

  • L’okonomyaki, une sorte de pancake-omelette avec différents ingrédients dedans, très renommé dans la région d’Hiroshima et Osaka. On fait chauffer cette galette sur une plaque chauffante type « pierrade », et on recouvre de sauce soja et de mayonnaise. Bon appétit !!

okonomiyaki

J’ai vécu:

  • Regarder un japonais jouer au jeu de tambour japonais, le taiko, et le voir là, devant mes yeux et ceux de ses amis ébahis, le faire sans une seule erreur en mode « very hard »…. J’en connais un qui doit passer ses soirées dans les salles d’arcades de Kyoto après les cours, hein ?!

taiko

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge